Les matériaux utilisés en cloison amovible

Espace-cloisons-ecogestes 2L’aluminium

L’aluminium, une fois produit, est recyclable et recyclé indéfiniment et cette opération ne consomme que 5% de l’énergie initialement nécessaire. A chaque rénovation ou déconstruction, le métal est intégralement récupéré pour être refondu et engendrer ainsi une nouvelle matière première possédant les mêmes qualités d’origine. Aujourd’hui, le recyclage permet de couvrir près de 40% de la demande mondiale d’aluminium issues de sa fabrication ou de ses chantiers.

Le Verre

Il est non toxique et recyclable : Le verre présente des qualités intrinsèques qui le rendent très performant sur le plan écologique. Un verre recyclable à 100% est un verre recyclable en totalité et à l’infini. Il permet également d’économiser l’éclairage.

Espace-cloisons-ecogestes 1Le Bois :

Le bois est l’un des matériaux le plus écologique, ressource naturelle et renouvelable, avec un coût énergétique de transformation inférieur à celui des autres matériaux, il constitue également un stock de carbone.
Cette question trouve sa réponse dans l’utilisation du matériau bois qui permet au moins trois cycles d’utilisation.
D’abord comme matière première issue d’une culture donc renouvelable
Puis comme matériau dans la construction (matière première)
Ensuite il s’utilise dans le processus de recyclage pour produire d’autres matériaux
En fin de vie il devient une matière première pour la production d’énergie.

Le plâtre

Il est non toxique et recyclable, il contribue à la construction de bâtiments sains et confortables.

Un écran à la propagation des sons
Grâce à sa structure micro-poreuse, il fait écran à la transmission des sons et permet, par exemple, d’améliorer le confort acoustique dans le cas de parois lourdes mal isolées. Les cloisons légères en plaques de plâtre sur ossature métallique, constituées d’un double parement enserrant une lame d’air ou un matériau isolant, offrent des performances acoustiques encore plus élevées. On les utilisera par exemple pour séparer des salles de cinéma.
Un réel pouvoir d’isolation thermique
Avec son pouvoir d’isolation thermique 3 à 4 fois supérieur à celui du béton et 2 à 3 fois supérieur à celui de la terre cuite, le plâtre utilisé en contre-cloison apporte une vraie réponse aux problèmes de parois froides.
Halte au feu !
Incombustible, mauvais conducteur et « consommateur » de chaleur (il absorbe la chaleur, se transforme et libère de l’eau), le plâtre constitue un extraordinaire pare-feu naturel.

Le béton cellulaire

Il présente toutes les performances mécaniques de la pierre ainsi que toutes les caractéristiques d’un bon isolant.
Composé de sable siliceux, de ciment, de chaux et d’eau, le béton cellulaire peut se présenter sous différentes formes